Alpes (2016): Céüse, escalade de l'extrème mais pas que...

Direction le sud pour découvrir le fief de l'escalade extrême: Céüse!

Au sud de Gap, avant d'être une falaise, Céüse est un sommet qui surplombe la ville à 2016 mètres d'altitude. Sa corniche en forme de fer à cheval offre un nombre impressionnant et toujours croissant de voies (540 longueurs répertoriées en 2013).

De grands noms du monde entier ont fait de cette paroi la Mecque de l'escalade extrême, à commencer par Pierre Isoard, Eric Fossard, Jean-Christophe Lafaille, Patrick Edlinger et plus récemment Sylvain Millet, Chris Sharma, Alizée Dufraisse, Adam Ondra, Alex Megos et  bien d'autres dont la liste s'allonge chaque jour.

C'est aussi le jardin des Vagabonds de la Verticale, Stéphanie Bodet et Arnaud Petit qui y organisent des stages mais œuvrent au développement du site:



L'arrivée du mauvais temps sur Saint-Hilaire nous pousse donc vers ces terres au charme incontestable pour une journée d'accalmie avant la tempête du week-end.

Camp de base et Céüsette


Comme de nombreux grimpeurs, on s'installe la veille au Camping les Guérins. Nous choisissons les places près de la route plus tranquilles (moins festives) et nous filons à Céüsette, un petit site très surprenant au milieu de la forêt surplombant le hameau des "Bonnets".

Julien y fera quelques pas de danse histoire de d'amadouer son vertige, les autres quelques pas de bloc.

Face Ouest: Golots à Gogo


Au petit matin, les rayons de soleil nous réveillent... Au programme, la face Ouest, histoire de ne pas trop bruler au soleil, et pour finir la via-ferrata spéciale dédicace de Jess pour Julien.

Nous nous garons au Col des Guérins et prenons l'accès 5 qui mène au secteur Golots à Gogo. C'est le secteur le plus abordable de Céüse pour les grimpeurs sixupiens que nous sommes.

Le calcaire gris est de très bonne facture, mais nous comprenons vite pourquoi. La marche d'approche sur une sente assez pentue (il faut bien compter 1h15, sans compter la première reconnaissance) doit décourager un grand nombre de grimpeurs.


Pour notre plus grand plaisir, nous sommes seuls.
Nous nous engageons avec Jess dans la rue Carnot qui nous cueille à froid. Du 4c???! l'équipement initial semblait plus logique et plus confortable. Dommage! Nous nous replions sur Déviation pour finir dans Chute de Tension où les cotations sont plus appropriées.

Pendant ce temps Lolo et May préparent le terrain et motivent Julien dans "Ca va donner" et la "Mère Victor"...





Mini via-ferrata de Céüse


Dernier challenge vertical pour ce dernier, la mini via-ferrata de Céüse!





Pour cela nous longeons presque tous les secteurs en passant par le légendaire "Biographie", l'attaque se faisant juste avant le grand toit de Natilik. Les cinquante mètres d'échelle ont peu d'intérêt pour les grimpeurs si ce n'est de faciliter l'accès au plateau de Céuse.

Julien aura certainement un tout autre avis ;-).



La randonnée sur les hauteurs vaut clairement le détour avec une vue sur Gap et le Montmaur.

Superbe ambiance de fin de journée avec un retour par la descente sur le secteur Cascade.

Plus d'info sur le Blog de Ludo Sport Aventure.