Vosges (2010): Hohneck et Martinswand, la vallée la plus alpine...

À l’occasion d’un week-end avec nos amis wallons dans les Vosges, nous avons pu faire plus ample connaissance avec le Hohneck et la Martinswand. Nous y sommes repartis pour une deuxième course initiatique, familiale cette fois, y mêlant découverte de l’escalade pré-alpine et randonnée.

Retrouvez les photos de ces deux sorties ici!


La Martinswand: un vrai coup de cœur!


Et pourtant, il y a quatre ans en arrière, quand nous avions découvert la Martinswand avec Lolo et Christophe, nos impressions étaient mitigées. Austère, encaissée, déroutante, bref, nous étions bien loin d’être conquis.


Tout a changé? Non ou peut-être nous.

En fait, nous avons abordé la Martinswand différemment.


7 août 2010

La première fois, en ce début de mois d’août, nous nous sommes seulement attardés en contrebas en longeant le sentier des roches (au départ du col de la Schlucht) admirant ainsi, du Frankenthal, la grande face de granite, pour nous diriger ensuite vers le col du Schaeferthal puis le Hohneck.





21 août 2010

Pour cette deuxième approche, le week-end dernier, l’objectif était de rejoindre la Martins’ en faisant un détour par les clochers du Petit Hohneck, en s’arrêtant déjeuner au Frankenthal et en coupant à travers pour remonter vers le pied des voies (ce qui nous aura valu, au final, de faire la montée du col de Falimont, la végétation et le relief empêchant tout raccourci aisé).

La vallée du Frankenthal laisse sans voix, et c’est en son creux qu’on peut le mieux juger la face granitique de la Martinswand. Même si elle n’est pas très étendue, les 120 mètres qui se dressent sont très impressionnants.


Lorsqu’on descend le couloir qui mène aux voies, la falaise semble se refermer sur le grimpeur, la descente donnant tout de suite le ton de la musique qui se joue en ces lieux. L’humilité est donc requise et l’équipement montagne (aérien et espacé) demande soit un bon moral,
soit une connaissance du terrain d’aventure et parfois les deux.

Ce site est donc loin d’être une falaise école où il est facile d’y organiser un cours d’initiation, mais on peut y proposer une découverte individualisée des courses de montagne avec une splendide voie Normale. Avec un peu de chance et de discrétion, vous pourrez peut-être croiser quelques chamois.





Les Clochers du Petit Hohneck: un site école de terrain d'aventure



Par contre, un peu plus loin, au Petit Honeck, les clochers
offrent, en plus d’un paysage de rêve, quelques longueurs faciles propices à une première découverte de l’escalade et une expérience du terrain d'aventure

Vosges (2010): Martinswand & Petit Hohneck: toutes les photos

Voici donc toutes les photos des sorties entre le Col de la Schlucht et le Hohneck, en passant par les Clochers et la Martinswand.




7 août 2010

Sentier des roches & Clochers du Petit Hohneck



21 août 2010

Hohneck & Martinswand, la vallée des chamois



Vosges (2010): Martinswand, infos utiles

C’est le site par excellence des courses en montagne pour les Alsaciens, Lorrains et Allemands. Il offre des voies de plusieurs longueurs d’une hauteur maximale de 80 mètres dans un style parfois terrain d’aventure. L’équipement est resté espacé pour conserver le caractère montagnard des lieux. Vous serez donc avertis. Les coinceurs ne sont pas forcément inutiles, et mieux vaut avoir un mental d’acier pour se lancer sur ce beau granite gris.

L’escalade peut être déroutante, les strates de granite bien lisses ne faisant pas bon ménage avec la transpiration (aussi minime soit-elle), mais avec un peu de technique chamoniarde, on se fait rapidement plaisir.

Si vous tardez le soir pour sortir au sommet, vous aurez peut-être, avec un peu de discrétion, la chance d’admirer des chamois qui remontent se rassasier paisiblement sur les alpages du col de Falimont.

Attention: la falaise n’est pas propice aux enfants, l’accès étant difficile et particulièrement dangereux. Il est plus que recommandé de conserver le casque, car les éboulements ne sont pas rares.


Rocher

Granite compact moucheté

Equipement

Goujons, spits, pitons


Voies

La part est belle aux grandes voies même s’il est possible de tirer quelques couennes sur le secteur du haut ou le secteur du Petit Cervin.
Il vaut mieux être à l’aise dans le sixième degré.
De jolies dalles

Les voies que nous avons parcourues
: départ expo, le reste est d'une toute beauté



  • La Minaret (L1: 4a, L2: 5b)
  • La Normale (L1: 3b, L2: 3b, L3: 3c, L4: 4c): une grande classique à faire impérativement, aérien et déroutant pour les débutants



  • Orientation

    Sud / Sud-est

    Accès

    Du col de la Schlucht, à l’est de Gérardmer, prendre la route des Crêtes en direction du Hohneck. Sur la gauche, vous rencontrerez une affiche pour l’auberge des Trois Fours. Garez-vous sur le parking juste après, toujours à gauche. Prendre la sente à l’extrémité droite du parking. Vous remonterez sur la crête et en allant vers le Hohneck, à une centaine de mètres, vous rencontrerez un belvédère qui donne sur la Martinswand.


    Afficher France: Vosges du Sud sur une carte plus grande




    Topo


    «Est»calades (2ème édition)


    Plus sur Internet






  • Escalade Alsace: liste des voies
  • Osons C là!: bien connu pour proposer différents topos PDF (Lérouville, Saint-Mihiel, Liverdun: le dernier en date) donne quelques infos sur la Martinswand et propose quelques photos de la voie normale
  • Espagne (2010): Canaries: retour à Tenerife!

    En Lorraine, l’été se résume souvent au 15 août, et cette année (malgré un superbe mois de juillet), ce dernier, qui tombe un dimanche, n’est pas franchement des plus réjouissants.

    Rien de tel, donc, pour se replonger dans quelques photos ensoleillées du début de l’an et finir un dossier laissé trop longtemps en friche.

    Il neige sur toute l’Europe, et le premier de l’an s’annonce (comment dirais-je...) un peu feutré!

    Un mois plus tôt, Martine et Lionel nous racontaient leur virée dans les Canaries, faisant émerger une petite idée qui ne tarda pas à se concrétiser.
    À nous Tenerife!!!

    Découvrez donc cette île verticale aux mille contrastes...

    Vosges (2010): Les clochers du Petit Hohneck, infos utiles

    Ici, point de face comme à la Martinswand et au Lac Blanc, mais plutôt des rochers éparses, de faible hauteur, dispersés dans un pierrier, qui offrent quelques voies simples, idéales pour une première découverte de l’escalade, et qui proposent quelques itinéraires non équipés adéquats pour une première expérience du terrain d’aventure.

    On peut facilement atteindre les relais au sommet et tirer des moulinettes.
    Seul inconvénient, on déambule dans un beau pierrier. La vigilance est donc de mise avec les enfants.


    Rocher

    Granite porphyroïde (à gros cristaux de Feldspath)

    Equipement

    Scellements, goujons (attention certains relais sont bien oxydés)


    Voies

    Les voies sont globalement courtes mais les itinéraires sont agréables. Ils permettent une bonne première prise de contact avec le rocher!

    • L'arête couchée (3a): un petit passage plus raide et déstabilisant
    • Les Diedres (4c): belle voie d'ambiance, pas très difficile sauf si on ne réfléchit pas assez
    • Le Derviche Tourneur (5c): jolie voie courte adéquate pour l'apprentissage à vide des coinceurs



    Orientation

    Sud/sud-ouest

    Accès

    Rejoindre le Hohneck (à l’est de Gérardmer) en passant par le col de la Schlucht. Se garer au restaurant au sommet. Puis prendre le chemin de randonnée (GR5 rectangle rouge) qui descend sur le col de Schaeferthal/Gaschney. Puis continuer vers le lac Schiessrothried, sur la gauche, un beau pierrier vous accueille. Vous êtes au premier secteur.
    On y est en une vingtaine de minutes depuis le Hohneck.



    Afficher France: Vosges du Sud sur une carte plus grande




    Topo


    «Est»calades (2ème édition)

    Plus sur Internet