Lorraine en hiver: Brandeville, fort mais agréable...

En montant au décollage de Volmerange ce matin, il fait pas chaud, la brume noie les habituelles colonnes de Cattenom et le vent se cache. Les Belges (Alpha Purple, Mixit, Fred N., Fred P. et Jean-Michel) sont pourtant bien motivés pour venir brasser l'air volmerangeois. Je leur fais un topo de la situation et ils décident finalement d'accepter mon invitation à la découverte... Rendez-vous sur un petit site meusien à l'ouest de Longuyon et au sud-est de Letanne: Brandeville.

En arrivant à l'atterrissage, je retrouve trois Meusiens qui se tâtent encore pour monter. La pente qui mène au décollage est dégagée; par contre, ils craignent de s’embourber sur le plateau. Ils me proposent de me guider.

Nous montons donc par la petite route au fond du village. Au calvaire, il faut tourner à droite sans se soucier du panneau indiquant un cul-de-sac. En débouchant sur le plateau, le convoi belge est sur le repli. Ils ont été effrayés par des restes ensanglantés d'un trophée de chasse et n'ont pas trouvé le chemin d'accès au décollage.


Heureusement que Christian, un adepte de Brandeville, est là. Il confirme qu'il n'y a pas de chasse de prévue aujourd'hui. Tout le monde décide d'aller au moins voir à quoi ressemble la piste d'envol (continuer jusqu'au bout le sentier qui se termine sur une sorte de rond-point, puis traverser le bois à droite sur une centaine de mètres).

La brume semble se retirer et le vent est déjà bien plus prometteur. Tout le monde s'élance un par un dans le vide pour une moyenne de 2h de vol.

Pas mal sachant qu'à Volmerange les conditions n'ont permis de voler que de 17 à 18h.

Un petit site en E, SE bien sympathique. Encore un grand merci à Christian et ses parapotes pour leurs conseils et accueil. A un de ces 4 sur Volme ou dans la Meuse.

Les photos:

 
 
Voir le diaporama en plus grand!

Lorraine en hiver: cela vole aussi en Sud et Ouest

La neige joue à cache-cache avec le vent. 

Algrange

Il y a encore une semaine, je retrouvais les parapotes de Mosailes pour une petite séance de cascades plus ou moins contrôlées à Algrange. 

Perchée au-dessus du village, cette pelouse calcaire est notre centre de gonflage avec une vingtaine de mètres de dénivelé. 
Elle offre un terrain de jeu idéal pour les pilotes de la vallée de la Fensch qui veulent se mesurer à des éléments aérologiques compliqués, voire malsains.

Les effets de confluence sont nombreux et les pièges ne doivent jamais être sous-estimés. 
Il est d'ailleurs souvent reproché à la place d'en avoir soit trop soit pas assez. En ce dimanche 3 février, c'est le "trop" de vent qui est au rendez-vous. 
A 9h30, on commence à jouer, à 11h cela se corse sérieusement et c'est une jolie séquence de chutes et traînées dans l'herbe en tout genre. La masse est tellement capricieuse que nous tâtons plus la boue que l'air. "Bien gonfler au sol dans des conditions fortes est un gage de sécurité en vol", disent-ils! Encore faut-il ne rien se casser pour pouvoir décoller :-P



Pagny-la-Blanche-Côte

Hier, coupure totale de courant. Le ventilateur s'est arrêté... est-ce l'effet de la neige qui a repris ses droits depuis quelques jours, ou plutôt le calme avant la tempête? Les prévisions dominicales penchent plus pour la deuxième option. Snoop n'a pas revolé depuis notre virée sur Volme et est bien motivé pour redresser sa Matilda. Nous décidons la veille de mettre le cap sur Pagny-la-Blanche-Côte dans la Meuse au petit matin bien réfrigéré (-11°C). La route est par endroit soit peu déneigée soit verglacée.
Quand nous arrivons à 8h30, la nature se réveille à peine, le coteau est dans la brume et les terres à l’atterrissage sont striées par les stigmates d’inondations récentes qui ont fini par givrer.

Le sentier qui monte au déco est bien dégagé sur sa partie la plus raide, mais se révèle trop glissant pour les pneus d'été de Snoop. Nous nous replions derrière l'église du village et empruntons rapidement la pente douce qui mène au décollage, et tout cela dans un milieu feutré par le manteau neigeux.
Superbe ambiance!

Quand nous arrivons au sommet, les Nancéens et les Meusiens ont déjà rejoint la place. L'ambiance est conviviale. Nous retrouvons Rémi qui nous avait accueillis (SuperMajax et moi) l'été dernier.
Le vent qui devait se renforcer dès 10h n'est pas au rendez-vous, mais Rémi est là.... cela va forcement voler!

Nous devons attendre plus de 2h avant que la biroute commence à frémir. Pour nous réchauffer, nous gonflons nos voiles de temps en temps.

Les habitués du site se jettent dans le vide et nous montrent comment bien gérer les retours dans la pente. Impressionnant quand on connaît la configuration des lieux!


Nous attendons sagement notre tour et, quand Rémi donne le ton, nous décollons pour un premier passage qui nous vaudra rapidement, à chacun, un retour au sol.
Puis le vent s'établit petit à petit par l'ouest et l'est, pour se linéariser dans un sud-sud-est plutôt confortable.

Quelques thermiques surprenants s'installent, presque comme en été, en moins larges!

Après plus de 2h de balades, d'essais en tout genre, Snoop redescend tenaillé par la faim. Il m'invite à en faire autant, mais je repousse son invitation, mes gants chauffants aidant.


A la suite de plusieurs manœuvres perturbées par un biplace, j'atterris au décollage en essayant de suivre l'exemple de Snoop dans le domaine. Je gagne mon bon point en affalant ma voile dans les bosses pour éviter qu'elle m'entraîne dans les rouleaux devenus franchement plus teigneux.

Une fois la GoPro installée au cou de Matilda, nous décidons d'effectuer un dernier vol en direction de l'atterrissage officiel.

Décos rock'n roll mais gérés avec sang-froid (merci Algrange!), survol de la pente sous le vent des arbres pour les dernières sensations et, hop!, nous posons les pieds dans l'herbe grasse, qui a fini par dégeler.
Quand nous  retournons, chargés comme des baudets vers le village, plus aucune voile n'est en l'air, même les mini-voiles sont déjà pliées. Superbe journée en compagnie de Snoop, dans une ambiance hivernale ensoleillée.

Vivement la prochaine...

Retrouvez ci-dessous toutes les photos d'Algrange et de Pagny.



Voir le diaporama en plein écran, c'est ici!