Schoden (2013): amitiés franco-allemandes

Voilà une semaine que ma belle est sortie du carton et que je ne trouve pas le créneau pour lui faire prendre un bon bol d'air!

Une petite fenêtre de OSO avec plus de 15kms/h.

Je décide de passer la frontière en allant à Schoden.

A quelques encablures de Saarburg (charmante petite ville médiévale), ce site offre un bon rendement thermique (avec des possibilités de cross) et quelques exercices de soaring.


Le soleil n'est pas de la partie, mais je me contenterai de quelques essuies-glace pour me familiariser avec ma nouvelle voile.

A mon arrivée, quatre pilotes sont sur le déco et attendent un fusible pour s'élancer.

Il faut dire la biroute hésite entre un travers sud mou et un ouest beaucoup plus vivace (qui semble les ralentir).




J'attends ce bon vent d'ouest qui finit par me soulèver délicatement.

C'est parti pour une petite demie-heure de vol avant que le sud reprenne le dessus.


Steph avait bien raison, ce site vaut le coup en ouest et potentiellement en nord-ouest.

En sud-ouest, le sud est trop vite présent. Il n'offre pas une bonne glisse dynamique et attention il peut contraindre à poser de l'autre côté de la Moselle si vous n'arrivez pas à rejoindre l'atterro officiel.

Une petite séance qui m'aura encore apporté la preuve que la Mentor 3 de Nova est un excellent choix (merci à Patkivol) et qui aura permis de faire plus amples connaissances avec de nouveaux parapotes allemands (encore merci à Thomas pour la récup).






Bien sympa!




Le diaporama en plein écran!

Vosges (2013): entre le Petit Drumont et Ruth / Moselle, de quoi s'envoler et poser!

Deux petits jours dans les Vosges pour ce week-end de la fête des pères, deux jours bien différents!

Nous aurions pu espérer que le beau soleil et le plafond plus élevé de dimanche nous aurait permis de voler plus longtemps et plus loin. Que nenni!

C'est le vendredi, sous un ciel plus que voilé et avec un plafond à 1600 mètres que nous avons le mieux tenu. Bon, rien d'exceptionnel non plus, mais suffisamment pour nous permettre de rallier la tête des Revolles à Bussang en partant du Petit Drumont. MysterFred profitant d'un peu d'avance sur la transition, a débusqué LA pompe lui permettant, lui et sa Mentor 3, de faire l'aller-retour sur la crête jusqu'au Thillot pour finalement se vacher à quelques centaines de mètres de l'atterrissage officiel.
Le comble ;-).

Snoop arrive à raccrocher la crête et dans un élan de solidarité fini par me rejoindre à l'atterro que j'ai naturellement retrouvé après un gros combat au-dessus des arbres.

May nous retrouve et assure une récup impeccable. Nous retournons au Petit Drumont pour un petit vol qui nous amène Snoop et moi à jouer serré à l'atterrissage d'Urbès!



Revenons quand même à ce dimanche avec la découverte d'un joli site entretenu par le club "Les 4 Vents Vol Libre": Ruth-Sur-Moselle.

Le cadre est bucolique, le déco est impeccable et estampillé handi'parapente.
L'aérologie nous a posé quelques problèmes et le site est un poil technique:

Il faut avoir suffisamment de finesse pour passer la crête de droite, si cela ne monte pas tout de suite à gauche du déco. Trop bas, difficile de remonter ce jour là... les thermiques étant bien petits et nerveux. MysterFred tire encore bien son épingle du jeu en réussissant à traverser la combe sans trop dégrader et passer sur le versant porteur.

Côté atterrissage, la zone est enclavée par des lignes électriques de toute taille, autant être lucide à l'approche. Il y a des poses possibles autour au cas où...

Enfin, on terminera par l'accueil des locaux, à commencer par Genevieve et Albert, les gardiens du site, Déclic et tous les autres dont nous avons oublié les prénoms.


Dernier détour au Treh pour finir la journée... Même topo, des conditions très cycliques avec de beaux cisaillements à 1700m. MysterFred, décidément en grande forme aujourd'hui, réussit la prouesse de se refaire, très bas en direction de l'aérotech et reposer au Treh pour un dernier vol du soir.



Photos






Afficher le diaporama en plein écran!

Vosges (2013): le printemps joue à cache-cache!

Nous, oisillons, qui cherchons à sortir du nid, nous avons pu juger des contrastes entre fin mars et début juin 2013.
Nos pères nous ont toujours dit: "Vous verrez, le Printemps est la meilleure période pour les parapentistes".

Alors, cette année 2013 ne restera pas gravée dans les mémoires pour ses conditions aérologiques printanières exceptionnelles. Il y a bien eu quelques créneaux que nous n'avons pas pu tous saisir...

Au final, resteront les bons souvenirs entre amis (Véro, Alpha P, Snoop, MysterFred, May et Snap) de découverte des airs vosgiens en décollant du

- Markstein: Treh, Petit Drumont
- Moyenmont
- Menil
- Saulxures Graviers (visite)
- Rothenbach (survol)

Encore un grand merci à Francis de Novalsace.fr pour nous avoir prêté la Mentor 3 (Nova) qui sera bientôt notre compagne de vol...

Y a pas à dire!!! Le parapente est une jolie passion!

We are just looking for leaving the nest and we could assess the springtime variations from end of March to early June 2013. Our masters always told us: "you'll see... Spring is always the best time for paragliding!"
This year will not stay in our remembers for the best springtime conditions never ever. There have been some good slots but we could not catch them all.

At final, we keep some good remembers between friends and good first tries in the airs by taking off from:



- Markstein: Treh, Petit Drumont
- Moyenmont
- Menil
- Saulxures Graviers (visite)
- Rothenbach (survol)


Again a special thanks to Francis from Novalsace.fr for letting us test the Mentor 3 (Nova) that will be soon our gliders...

Just one final word!!! Paragliding is an amazing passion!


Video

 


Vosges (2013): le printemps joue à cache-cache!  sur Vimeo


Photos


29-31/03/2013
Moyenmont, Treh, Menil, Saulxures Graviers

14/04/2013
Treh

08/06/2013
Drumont, Treh, Rothenbachkopf