Vosges (2016): chaud chaud fumant sur les reliefs

La cannicule est tombée sur toute la France et elle est souvent synonyme d'une stabilité étouffante (granit de la Martins' bien brulant!) et parfois pas.

Bonne surprise ces derniers jours avec des plafonds entre 2800 et 3300 mètres sur le massif des Vosges offrant quelques jolies découvertes et un peu de frais!


Balade au Lac Blanc


Nous nous retrouvons au Treh avec Dom (le belge), Will et Etienne. Çà commence plutôt mal.
Will fait un "Touch and Go" au déco dans une tentative au Grand Ballon.  Chantal nous communique qu'Etienne a atterri au Wagga suite à un problème de ventrale (petit rappel Supair oblige?).
Pour ma part, je suis aussi la musique m'y prenant à deux reprises pour aller au Grand Ballon.

La deuxième tentative sera royale avec une dérive en NO facilitant la tâche.

Dom est devant et a choisi de remonter par la route des crètes. Je fais comme lui, la rue de nuages dans les vallées alsaciennes ne m'inspirant pas (encore un peu timide!) tandis que Will prend finalement le raccourci qui lui vaudra de me rattraper après le Col de la Schlucht où je fais un point bas.

J'arrive finalement à resortir... Le Lac Vert sous les pieds, le Lac Blanc n'est plus si loin... Will m'indique qu'il préfère rentrer pour boucler. Je pars seul vers le Nord ou presque.

Je croise deux voiles plus profilées et je refais le plein au-dessus du Lac Noir, les pieds presque au-dessus du Rocher de Hans.

Après l'avoir grimpé de multiple fois, je suis tellement heureux de pouvoir le survoler, mais les minutes sont comptées...

Dom vient de passer au-dessus de ma tête à 2800.

Le retour est plus compliqué pour moi, ne voulant pas m'écarter logiquement sur le versant alsacien qui est allumé. Je ne trouve rien sur le chemin des crêtes en rentrant du Col de la Schlucht.  Ouuufff... je suis sauvé par les biplaces qui sortent du Rothen.

Lent retour au Treh, puis transition au Drumont qui est à l'ombre stoppant là mes envies d’agrandir le triangle vers le Ballon d'Alsace. Superbe journée!

La Bresse sous les Castellanus

 

Je me mets sur la fréquence CAF avec Loick un jeune crosseur copain de François (aKa NovaKiki).

Nous décidons de filer vers le Rothen poussés par un Sud bien présent. Arrivé au Rothen, il décide de suivre une IP6 alors que je continue à assurer mon plaf.


Il traverse vers Gérardmer mais l'ombre commence à faire ses effets et je le vois déjà s'enterrer dans la vallée de Gerardmer où il posera. Au nord, cela s'étale déjà et le développement vertical est même inquiétant.

Je décide donc de suivre une rue de nuages vers la Bresse, avec deux voiles qui ont fait le plein sur le lac de Blanchemer.

Après un thermique au-dessus de la Montée impossible (je pourrais peut-être poser sur le stade pour rentrer à pied au chalet ;-)), ils mettent le cap vers le Drumont. C'est bleu après le Thillot...

Je les suis et refais le plein au-dessus du lac des Corbeaux alors qu'ils se jettent déjà sur le Grand Ventron. Je les perds mais ma prudence paie.

 L'ombre sur le plateau a obligé mes quides à fuir bien bas... Je ne les reverrai pas. Quelle ambiance: ces hautes citadelles dans le ciel!

J'arrive dans le cycle et je sécurise là encore mon altitude pour basculer sur le Drumont, le soleil régnant derrière vers Rouge Gazon. Le Nord s'annonce déjà humide..


Une rue de nuages se dessine clairement vers le Ballon d'Alsace, ainsi qu'une voile au loin. Je n'hésite pas une seconde. J'arrive assez haut au Ballon qui est coiffé par un beau cumulus. Je ne tente pas de pousser plus loin dans la plaine voyant la Rush 4 qui me devançait rentrer à plat ventre.

On fera le chemin retour ensemble vers l'Est, elle par le bas, moi par le haut. Puis il refait le plein et nous transitons ensemble sur le Markstein.

Nous sommes au bord du Cunimb et cela monte vite... nous fuyons vers le soleil sur le Grand Ballon.

Enfin nous rentrons sans problème au Treh où quelques 360 me ramèneront sans anicroches à la voiture.


Aujourd'hui, il fallait rester dans la lumière en évitant les sur-développements au nord du Lac de Kruth :-). Cela reste mon plus beau vol de la saison dans les Vosges!

Photos

 

Toutes les photos sont ICI!