Vosges (2017): réveillon sur les crêtes



C'est la fête sur les flancs du Hohneck... la douceur est revenue, la neige résiste encore par endroit sur les chaumes, le reste a fondu ou a été balayé par le vent, toujours plus vigoureux. Les hommes préparent leur réveillon après avoir été lavés par les pluies matinales sur les pistes de ski.

Seuls quelques fous (kiteurs et randonneurs) se risquent sur les pentes, en bravant les rafales qui roulent sur les reliefs.

Je m'engage sous le Hohneck une dernière fois cette année. Les chamois sont dans la combe du Schiessrothried à paître tranquillement près du ruisseau qui s'est transformé en une mini cascade.
Deux clichés... un hélicoptère de la gendarmerie déboule au-dessus de ma tête, ils ont détalé et ont déjà disparu en contrebas.

Je descends en évitant prudemment les pentes enneigées qui plongent vers le lac (les raquettes auraient été bien utiles mais elles sont restées dans le coffre de la voiture) et je me faufile entre les rochers jusqu'à une terrasse d'où je peux contempler une dizaine de chamois remonter, à la hâte, le couloir qui mène au Schaefferthal.

Je les rejoins. Ils sont près du refuge... Cette fois c'est un petit motorisé qui les effraie. Ils disparaissent définitivement dans les profondeurs du Frankenthal.

Une famille avec deux petits est là, juste en dessous du refuge qui est toujours fermé. Je me rapproche dans la pénombre naissante. Je partagerai avec eux quelques instants, à l'abri du vent.



La pleine lune éclaire de sa lumière froide les pentes encore blanches, au-dessus du Frankenthal.

Une nuit de réveillon commence... une nuit comme les autres ici!





Toutes les photos...

Les photos en plein écran,  c'est ICI!

Vosges (2017): seul(e)s into the White... ou presque!


Sur une promesse, nous montons au Hohneck en quête du soleil... il se montrera furtif entre deux trouées.


Ce sont des rafales très violentes (plus de 80kms/h) qui nous accueillent devant le couloir de Wormspel, rendant les températures négatives très agressives. Le vent de Nord-Ouest nous bousculent dans le blanc des nuages qui dérivent vers Kastelberg.

Nous nous perdons un instant jusqu'à ce que la magie opère sur les hauteurs des Spitzkoepfe et le soleil nous livre un spectacle coloré à travers la tempête qui rugit. Une nouvelle ambiance ici!

Il est temps de partir - les extrémités gèlent, les cheveux blanchissent... Nous nous enfuyons en file indienne vers le sud en essayant de cheminer sous le vent.

Nous rejoignons enfin la route des crêtes pour admirer les lueurs du couchant qui se distinguent à l'horizon derrière la grisaille de la journée.

Nous finissons par nous réfugier à l'auberge du Pied du Hohneck, pendant ce temps les caravanes passent...

Quelle fin d'année... la nature en colère! Elle ne peut être que plus calme, bientôt.




Toutes les photos

Retrouvez toutes les photos en plein écran: ICI!

Vosges (2017): entre Longemer et Ballon d'Alsace, brume et mer de nuages

Les nuages brossent les chaumes d'altitude laissant la grisaille régner dans les fonds de vallée depuis presque deux mois. Quelques journées où le soleil est roi mais elle ont été bien rares quand même.


Pour retrouver chaleur et luminosité, il faut monter sur les sommets Vosgiens:  Hohneck, Ballon d'Alsace...

 
Vosges: Season's Geetings! (2017)

De Joyeuses Fêtes de fin d'année... 2017.

Vosges (2017): orages d'hiver au Hohneck, spectacle de contrastes




Cet hiver, il faut une bonne analyse météo pour ne pas congeler par -8°C, couché par des rugissants à plus de 70kms sur les crêtes Vosgiennes.


L'attente peut être longue pour que les nuages laissent le soleil organiser la fête. Les chamois remontent doucement les pentes à la recherche de pousses plus tendres.

Et dès que l'orage de neige gronde, ils disparaissent dans les forêts plus denses en contrebas.



Difficile de trouver les mots devant ce spectacle de la nature. Ici, l'homme est moins présent, plus discret. Quelques randonneurs à ski ou raquettes, quelques alpinistes sur l'arête des Spitz', ou dans le couloir Wormspel.
Les chasseurs, eux, n'aiment pas la brume. Ils sont absents aujourd'hui du Frankenthal.

Comment est-il possible de braquer une arme, sur ces habitants, qui font la richesse de notre planète et, d'en faire un usage aussi lâche pour le plaisir (la régulation a bon dos!)?



En attendant pas de retentissement sourd ce dimanche, juste le vent qui ébouriffe et brosse ce paysage toujours aussi délicieux en-dessous du Hohneck...

Vosges (2017): Winter song @ la Roche de Minuit

Au-dessus du col du Brabant (au coeur du massif des Vosges) et de sa station de ski... la Roche de Minuit.

Il parait qu'un loup réside, pas loin, dans les bois, nous ne l'avons malheureusement pas aperçu, peut-être un jour ou une nuit.


 
  Vosges (2017): Winter song @ Roche de Minuit