Espagne (2009): El Chorro, au fin fond de l’Andalousie

Depuis plusieurs semaines, nos yeux sombrent dans le gris d’un automne bien morne, à croire que l’hiver est déjà là! Ce soleil qui a brillé abondamment cette année nous manque déjà.

Il se cache mais pas partout. Une fois n’est pas coutume, nous le débusquons plus au sud, timide mais réconfortant. Direction l’Andalousie!
Éric, le gérant de l’Escale à Arlon, nous avait chaleureusement recommandé un superbe spot au nord de Málaga qu’il avait parcouru avec ses fils. Un peu d’hésitation toutefois quand on connaît leur terrain de jeu familial qui navigue dans l’octo grade! En fait, il y en a pour tous les goûts à El Chorro.

Cathédrale de MalagaL’aéroport n’étant qu’à 7 km, nous vous recommandons de déjeuner à Málaga et de flâner dans les ruelles piétonnes de son centre historique. Vous aurez peut-être la chance d’admirer le parc romain qui était en travaux lors de notre passage et, avec un peu plus de temps, vous pouvez toujours pousser les portes du Musée Picasso.

Nous ne nous attardons pas trop dans la capitale balnéaire andalouse en nous engageant vers l’ouest: barre toute sur Álora (A357/A343). De là, une petite route (de montagne) nous mène au village d’El Chorro.

Le barrage nous accueille dans un silence presque sinistre. Le ciel laiteux se noie dans les eaux verdâtres peu profondes du bassin. Un hôtel imposant semble faire le gué sur les turbines électriques en contrebas. Une étrange ambiance post-apocalyptique règne ici. Pourtant nous ne sommes pas seuls.

El Chorro De nombreux grimpeurs venus de toute l’Europe (essentiellement du nord) ont déjà investi les lieux.

On comprend rapidement pourquoi quand le soleil s'installe dans la vallée...



Programme & carte