Espagne (2009): El Chorro, Gorge, los Cotos, Polvorin

La veille, nos compatriotes suisses ont parcouru le chemin du roi (El Camino del Rey) et en sont revenus ravis. Nous décidons donc d’aller voir ce qu’il en est, direction la falaise «Los Cotos».

Deux solutions pour accéder à cette dernière:

1. vous passez par le tunnel avec les risques de tomber sur les gardiens et de devoir payer une amende salée, voire même d’aller faire un tour en geôle

2. vous vous lancez sur El Camino del Rey à vos risques et périls... tout est dit!

Nous choisissons la deuxième solution et nous vous la recommandons chaleureusement, au moins pour une première fois. Le moins qu’on puisse dire c’est l’Aventure avec un grand «A».

Le départ de cette via ferrata est un peu olé, olé sans aucune ligne de vie.

Après, on retrouve quelque chose qui s’y apparente, même si les plaquettes à la couleur rouille n’inspirent pas beaucoup confiance.

Le voyage est absolument magnifique et on resterait des heures à contempler ces parois verticales qui se jettent dans la gorge. Une ambiance verdonesque, un poil plus post-apocalyptique: le chemin du roi (déchu?) s’effrite de-ci de-là et, par endroits, offre seulement son ossature métallique décharnée à vos petits pieds.

On peut aussi grimper dans la gorge. Le niveau est relevé et seulement 2 voies équipées dans le secteur «Verdonia» satisferont les cinqsupiens, les autres voies faciles demandant de jouer des coinceurs.

En descendant dans la vallée, on doit traverser la rivière pour rejoindre les secteurs «Polvorin» et «Los Cotos». Ces secteurs sont à dominante dalleuse et offrent un peu plus de voies abordables essentiellement dans le 6.

Les nombreuses voies en 5 ont fait du secteur «Los Cotos Medios» une école d’escalade très fréquentée. Par conséquent, la patinette est assurée.
«Los Cotos Altos» ne le sont pas et on comprend pourquoi: l’accès est difficile et le démarrage des voies souvent dans les taillis. Enfin, «Los Cotos Bajos» sont beaucoup moins bien équipés, et avoir les coinceurs avec soi n’est pas un luxe.

Rocher
Le calcaire n’est pas toujours de bonne qualité et les méfaits de la surfréquentation se font sentir.

Voies
On vous déconseillera donc les voies faciles du secteur «Cotos Medios» car bien polies. Par contre, d’après Ben et Jimmy, les voies du secteur «Polvorin» sont magnifiques (si vous savez poser quelques coinceurs, elles le sont encore plus).

Accès
Après avoir passé le camping d’El Chorro, on se gare sur le parking en contrebas du grand pont qui le surplombe. Il suffit de remonter par le chemin vague. Si vous suivez la petite sente qui grimpe à droite, vous vous rallongez par les hauteurs mais vous en serez félicités par un splendide panorama.

Le tunnel mène rapidement aux secteurs «Cotos» et «Polvorin» (5 minutes), alors que le chemin du roi (El Camino del Rey) plonge directement dans la gorge.


Escalera ArabeProgramme & CarteAmptrax


Et maintenant, place aux photos...


C'est ICI!