Vosges (2019): destination Col du Bonhomme pour retrouvailles amicales

Aujourd'hui... direction Col du Bonhomme!

C'est toujours un énorme plaisir que de voler avec Loïc. Il fait partie de ces pilotes qui ont la fibre et le ressenti de l'air. C'est probablement de ses origines de marin (et kiteur) ch'ti  qu'il détient cette sensibilité précieuse lui permettant de profiter au maximum des journées de vol, sachant que cette année elles se comptent sur les doigts d'une main, jusqu'à présent!

Le dernier vol remonte au mois de Mai où il avait gagné le titre de "M144" pour ce beau hold-up de plaine au départ de Letanne où il avait fait 144kms et pour lequel j'avais eu l'honneur de l'accompagner pendant la première moitié, le perdant dans un nuage et me posant prématurément ;-)

Ju a aussi bien pressenti cette première journée du mois d'Août et a posé congés. C'est au Wagga que nous nous retrouvons... Nous remontons tous les trois avec Marcus au Drumont. Les compétiteurs du CREG sont bien représentés au décollage, la course sera vite lancée...

Ils ont tous décollé vers 11h45 et, à tout juste 1700m, au plaf, les cinq fusées (Enzo, Evox et Boom) se lancent vers le Nord en rebondissant efficacement sur le Col d'Oderen.

Nous ne tardons pas (on se fera une petite frayeur de collision au col du Gusti alors qu'on est seulement tous les deux!?) mais le quart d'heure d'écart nous fait les perdre de vue quand nous atteignons le haut du premier thermique.

Le bleu et les petits plafonds nous refroidissent, nous restons en stationnaire dans la vallée de Kruth dans une inefficacité presque risible. On finit par se faire rattraper par de nouveaux pilotes qui bénéficient enfin de plafonds plus généreux. 

Loïc compte un peu sur moi, et j'ai la pression de nous éviter un mauvais plan nous déposant trop tôt sur le plancher des vaches.

Ca y est! Enfin le Col de la Schlucht... On y retrouve les guns dont Ju bien bas! Mais eux reviennent du Col du Bonhomme, autant dire qu'on a joué les paresseux et qu'il est temps de se réveiller. 

La base des nuages est quand même basse (2200 le nez dedans)... nous avançons prudemment. Je lui montre la bonne ligne à l'Est des crêtes et nous nous retrouvons rapidement au-dessus du Lac Blanc... 

Le col du Bonhomme passe à l'ombre! Nous avons perdu l'Artik 5 jaune qui nous avait suivis depuis le Hohneck et des voiles décollent de Surcenord. J'ai réussi à me hisser à 1600 mais cela ne monte pas plus haut. 

Nous sommes hors-cycle, il faut patienter... l'activité thermique redémarre et nous ressortons la tête de l'eau à 2200 devant le Lac Blanc. 

Le retour se fait bien au nuage. Loïc reprend du poil de la bête et passe devant... 

On avance à une vitesse moyenne déjà plus digne de nos voiles. Cependant il prend la mauvaise option en tentant la ligne du Hohneck. 

En restant plus à droite vers la Bresse station, ça marche mieux et pour cause. L'Est rentre plus fort ici aussi... Loïc se fait écraser sous le Hohneck. Il n'a de choix que de se replier dans la cuvette de Retournemer et de prier pour ne pas gouter le siphon. Je fais aussi demi-tour et me mets en attente dans un thermique langoureux au-dessus de la route de Lispach.

Je vois l'Artik 4 catapultée au-dessus de Retournemer... feu!!! Le sourire aux lèvres, je rejoins Loïc dans un petit boulet bien costaud à 5ms.

Nous nous laissons glisser vers le Rothenkhopf à la base des nuages. Puis je l'entraîne au col du Bockloch où nous devrions sortir sans difficulté... rien, la crête vers la vallée du Ventron semble allumée... nous nous en écartons de peur d'y terminer posés et c'est la fuite en avant vers le col d'Oderen. 

Le vent d'Est rentre dans la vallée de façon bien plus prononcée et nous nous faisons appuyer copieusement. 

Je suis derrière Loïc, 50m dessous. Je le sens ça va être dur, je m'accroche dans une micro-bullette qui me fait perdre encore quelques mètres.... trop bas pour raccrocher le Haut de Felzach! 

Je bascule dans la vallée de Kruth, scotché sur la face Est par 15kms/h d'Est alors que Loïc semble s'extraire juste sur la chaume au-dessus orientée plein Ouest.
Marcus, qui rentre d'un joli FAI de plus de 100 kilomètres, ne sortira pas dessous Loïc et nous rejoindra aussi au Wagga.

Je dégage en espérant trouver quelques bulles dans les combes du col. Peu exploitables! Je m'accroche en vallée mais je me fais pousser vers le lac par la brise en Sud de 20kms/h.

Je me jette sur la face Ouest du Plaffenkopf mais sans plus de succès, écrasé par cette satanée brise.
Mauvaise anticipation là-haut... à pas grand chose. Le principal est là, on aura fait un beau vol de groupe, presque jusqu'au bout (comme souvent ;-)).

Je boucle aujourd'hui à 3.5kms du Drumont que ralliera Loïc pour récupérer sa voiture. 

Merci à Ju pour la récup et bravo à tous les deux pour vos vols... avec des plafs pas super généreux!
Destination Col du Bonhomme pour des retrouvailles amicales qui finiront à la table toujours appréciable du Wagga!

Toutes les photos



c'est >>>>>>> ICI <<<<<<<<<<

Parlons traces & cartes