Alpes (2017): quelques thermiques entre le Col de Bleine et Saint-André

Il y a deux jours, nous étions en direction de Dormillouse. Il y a deux jours nous étions tous motivés pour en revenir. Il y a deux jours je rencontrais Marie-Christine dans la navette et découvrais son mari Cyril-René l'aidant avec attention à déplier sa voile. Il y a deux jours cette Cure rouge s'est fermée au Cheval Blanc entrainant sa pilote dans 3 tours d'autorotation qui lui ont été fatal.

Le groupe qui m'avait accueilli chaleureusement les jours précédents, la connaissait bien et ont tout fait pour la sauver. Ils ont aussi tout fait pour soutenir René jusqu'à l'arrivée de leurs enfants. Marie-Christine était une grande dame, pleine de générosité qui avait marqué tous les pilotes amis qui l'avaient rencontrée. Je n'aurais échangé que quelques mots, trop courts, avec elle ce jour là.

Dernier vol, vol éternel... Courage à ses proches.

Tout les copains sont rentrés ou presque... Le Sud-Est m'incite à recontacter Ferdi pour aller au col de Bleine. La dernière fois, cela s'était terminé au Pansier sans réseau téléphonique (mauvaise option en Sud-Ouest).

La veille, je laisse un message blablaparapente sur le panneau d'Aerogliss et c'est Bruno (de Gréolières) qui y répond. Nous retrouvons Ferdi à l'atterrissage à 9h15 et deux autres pilotes de Gréolières: Arthur et Willy.

Grosse surprise, deux navettes de l'UCPA Lachens débarquent... et un grand blond en sort.
Les retrouvailles seront de courte durée avec Patkivol. Le Sud-Est était déjà fort au Lachens. C'est donc la course pour assurer un vol aux élèves.

Quand nous arrivons au Col de Bleine, c'est déjà bien alimenté et les décos sont musclés. J'ai d'ailleurs bien cru ne jamais pouvoir me "dé-suspenter" de la Sigma 9 de Willy.

Je rejoins Ferdi (Queen 777) et nous attendons que Bruno (Delta 2) sorte du déco devenu franchement costaud. J'ai l'impression de ne pas être dans le coup aujourd'hui et de piloter un camion.


L'objectif du jour est de rejoindre Saint-André et espérer une bascule en Ouest pour monter à Dormillouse en espérant éviter les sur-développements attendus.


Bruno passe devant et nous rejoignons tous les trois le Teillon sans encombre.

Sauf que je doute, je bute, je ne trouve pas le plaf! Bordel! 


Ils ont déjà disparu vers le Pic de Chamatte. Je perds le thermique à 2000 et je me jette sur la crête de Crémon... ça remonte devant, enfin! Je fais le nuage qui commence à noircir (déjà!???).


Pendant ce temps, Ferdi transite bas de la Bernarde et Bruno longe la crête de Serre. Un dernier tour à Chamatte et j'entends ce dernier communiquer son désir d'aller poser.



Je pousse le barreau pour rejoindre Ferdi qui refait le plein aisément et pour cause, ça commence à sentir le congestus derrière nous... on a encore un peu de temps devant... mais pour combien de temps? 



On bascule sur le Maurel où on se fait malmener. Je trouve la sortie mais je fais l'erreur de ne pas continuer derrière vers le petit Cordeil, en revenant devant où je prends une sévère dégueulante. Ferdi resort finalement là où j'étais et tire tout droit... direction Aérogliss :-/. Une envie de... poser.

Je pars trop bas pour rejoindre le Chalvet Sud. Remontée de la crête du Maurel et retartage dans le Ravin. Le congestus semble se dégonfler mais doit encore influencer l'aerologie locale. De plus cela déclenche côté Ouest maintenant...

Le vario m'indique du Sud-Est - trop de temps perdu ici -  les copains sont en bas... ce sera pour une autre fois la balade Bleine - Dormillouse.

Pour finir le Sud bien présent m'incite à poser au B&B Mas du Colombier (à la sortie de la Mure-Argens) où je dors. J'y suis accueilli par Pascal, son hôte très accueillant de bon conseil.
Cet atterrissage (facile à trouver avec sa grosse biroute style DDE) a l'avantage d'être beaucoup moins sous le vent que l'atterrissage Delta en tendance sud forte.

Déjeuner tardif touristique à Castellane, retour vers 18h pour récupération des voitures à Bleine.
Pas de regrets. Ca a été un vrai plaisir cette journée en votre compagnie les gars!

Bruno? On remet ça l'an prochain en essayant de partir à l'Ouest pour découvrir Moustiers Sainte-Marie avec Ferdi?



Toutes les photos

sont ICI!