Chile (2012): Desierto de Atacama

Rien de mieux que le Norte Grande et le désert d'Atacama pour prendre un peu le soleil (ça cogne fort, très fort, crème solaire indispensable).

Drôle d'impression en arrivant à San Pedro de Atacama. La route bitumée qui traverse le désert d'Atacama fait place à des ruelles en terre battue aux formes africaines. A croire que tout est fait pour dépayser le gringo. Sa jolie place ombragée, sa petite église pittoresque et ses petites maisons en adobe conservent un certain charme malgré un tourisme envahissant. A plus de 2 400 mètres, c'est une étape incontournable pour s'acclimater et rayonner vers les volcans alentours et l'altiplano.
Avec les pluies diluviennes de la semaine passée, le 4x4 que nous avions loué a été très utile. Il est plus que nécessaire si l'on veut se passer des tours opérateurs et sortir un peu des sentiers battus. Passion et frisson Dakar garantis.

Côté grimpe, il y a quelques gorges ombragées près de Toconao et Socaire, où nous sommes passés (trad oblige), mais l'intérêt est plus dans les ascensions de volcans, dont le Licancabur (5 916 mètres) et le Lascar (5 592 mètres). Après, il faut tirer plus loin et plus haut.

Un bon bol d'air rafraîchissant en Patagonie? Un brin d'aventure dans la jungle australe avec le Yosemite chilien à la clé?... Il faudra attendre. Notre avion retour est prévu pour ce soir :-(


Et maintenant, place aux images...


C'est ICI!