Vosges (2010): Hohneck et Martinswand, la vallée la plus alpine...

À l’occasion d’un week-end avec nos amis wallons dans les Vosges, nous avons pu faire plus ample connaissance avec le Hohneck et la Martinswand. Nous y sommes repartis pour une deuxième course initiatique, familiale cette fois, y mêlant découverte de l’escalade pré-alpine et randonnée.

Retrouvez les photos de ces deux sorties ici!


La Martinswand: un vrai coup de cœur!


Et pourtant, il y a quatre ans en arrière, quand nous avions découvert la Martinswand avec Lolo et Christophe, nos impressions étaient mitigées. Austère, encaissée, déroutante, bref, nous étions bien loin d’être conquis.


Tout a changé? Non ou peut-être nous.

En fait, nous avons abordé la Martinswand différemment.


7 août 2010

La première fois, en ce début de mois d’août, nous nous sommes seulement attardés en contrebas en longeant le sentier des roches (au départ du col de la Schlucht) admirant ainsi, du Frankenthal, la grande face de granite, pour nous diriger ensuite vers le col du Schaeferthal puis le Hohneck.





21 août 2010

Pour cette deuxième approche, le week-end dernier, l’objectif était de rejoindre la Martins’ en faisant un détour par les clochers du Petit Hohneck, en s’arrêtant déjeuner au Frankenthal et en coupant à travers pour remonter vers le pied des voies (ce qui nous aura valu, au final, de faire la montée du col de Falimont, la végétation et le relief empêchant tout raccourci aisé).

La vallée du Frankenthal laisse sans voix, et c’est en son creux qu’on peut le mieux juger la face granitique de la Martinswand. Même si elle n’est pas très étendue, les 120 mètres qui se dressent sont très impressionnants.


Lorsqu’on descend le couloir qui mène aux voies, la falaise semble se refermer sur le grimpeur, la descente donnant tout de suite le ton de la musique qui se joue en ces lieux. L’humilité est donc requise et l’équipement montagne (aérien et espacé) demande soit un bon moral,
soit une connaissance du terrain d’aventure et parfois les deux.

Ce site est donc loin d’être une falaise école où il est facile d’y organiser un cours d’initiation, mais on peut y proposer une découverte individualisée des courses de montagne avec une splendide voie Normale. Avec un peu de chance et de discrétion, vous pourrez peut-être croiser quelques chamois.





Les Clochers du Petit Hohneck: un site école de terrain d'aventure



Par contre, un peu plus loin, au Petit Honeck, les clochers
offrent, en plus d’un paysage de rêve, quelques longueurs faciles propices à une première découverte de l’escalade et une expérience du terrain d'aventure