Vosges (2010): le Moutier des Fées, infos utiles


Le Moutier des Fées est un joli petit site pour la journée. Il se prête parfaitement à l’initiation, car il est aisé d’y installer des moulinettes à partir du haut. Les cotations sont très abordables (du 3 au 6). Attention cependant! L’escalade sur granite peut être déroutante avec un répertoire gestuel exigeant et souvent peu travaillé en salle, à moins de faire du bloc.

Vous y attendent donc: de beaux aplats fuyants, des rétas, des réglettes à arquer. L’emplacement est aussi idéal pour un pique-nique.


Pour ce super samedi ensoleillé, Noem’ a pu se lancer dans sa première voie en tête sur granit («Dos du Dinosaure», un 3c sur marches minuscules, délicat pour cette cotation), après une première mise en confiance dans un 4a tout aussi surprenant. En descendant plus bas, elle joue de la lolotte (un peu trop dans ce type de profil) dans «Dièdre Jean Mougel», un beau dièdre en 5b, et finit dans sa voisine («La guerre des spits», 5b) que j’aurai eu plaisir à protéger, mais que Noem’ n’aura pas trop aimé à finir de nettoyer.


L’ensemble n’est généralement pas très haut (8-15 m en moyenne). Par contre, les blocs sont abrités par la forêt et offrent une bonne alternative quand les températures s’enflamment.

Rocher

Un beau granit varié, dalle, réglette, dièdre, léger dévers

Equipement

Scellements ou plaquettes, les relais ne sont pas tous sur chaînes et les points peuvent s’espacer pour ne pas dire disparaître (quelques voies sur coinceurs)


Voies


Plutôt faciles, cotation maximale 7a+. Mais attention, certains itinéraires peuvent surprendre et l’humilité est la bienvenue. Qui dit manque d’ampleur, dit souvent cotations resserrées?

Orientation

Nord

Accès

A 10 km au sud de Gérardmer, 4 km au nord de La Bresse. Sur la D486 en venant de la Bresse, prendre la petite route à 50 m en contrebas du col de Grosse-Pierre.
Puis à 800 m, prendre le chemin carrossable qui monte. On débouche à droite sur une petite carrière, où on se gare. Passer par la barrière aménagée, puis sur 300 m une nouvelle barrière qu’on franchit sur la gauche par une échelle métallique couchée. Puis en déboulant sur le haut, on prend l’étroite sente qui remonte à gauche. On traverse le sous-bois et, à droite, le rocher du haut se dévoile.


Topo


«Est»calades (2ème édition)

Plus sur Internet


Guide Falaises FFME


Et maintenant, place aux images...


C'est ICI!