Grotte du Brotsch, Kobus et Kronthal


Grotte du Brotsch

Pour ce week-end post-révolutionnaire, May et moi décidons de partir à la découverte de sites que nous avions toujours écartés, faute d’expérience et de niveau technique suffisants.

Nous arrivons vers 10 h 30 à la grotte du Brotsch. La première impression est bonne, avec les voies accueillantes du secteur de droite qui offrent une belle ampleur. Le ticket d’entrée est un 5c, et son attaque légèrement déversante nous plonge tout de suite dans le bain: les avant-bras vont chauffer!

Nous passons devant la grotte en contemplant un couple allemand qui s’acharne dans des mouvements produisant, certainement à la longue, un beau voile rouge. Les itinéraires sont courts, mais explosifs dans le septo et octo grade.

Puis, plus à gauche, la rampe (6c) attire notre regard, mais un Allemand squatte la voie dans l’objectif de l’enchaîner. On se rabat sur les voies de gauche: un 6a pour commencer, avec un réta mal décrypté qui fait mal aux bras et au moral, ensuite un 6a+ pas très parcouru avec une fissure bien sableuse, puis un 6b+ qui semble déborder sur la rampe (au grand dam de notre cousin outre-Rhin qui se voit squatter un point).

Aficionados de voies longues, nous restons donc sur notre faim, et c’est les bonbonnes pleines que nous laissons à la prochaine visite la jolie combinaison «la Fissure» en L1: 6c+ et L2: 6a, 6c ou 7a qui se détache du reste des voies.



Quelques photos de la Grotte du Brosch!





Kobus



En milieu d’après-midi, nous avons encore un peu de temps et nous nous dépêchons pour rejoindre le Kobus, tout en passant devant le Kronthal. Cette carrière urbaine, malheureusement à proximité de la nationale N4 Metz-Strasbourg, apporte un bourdonnement incessant. Sa hauteur comble son manque de largeur.
Le grès est agréable et les quelques tracés que nous avons sillonnés nous ont bien plu.
Le peu de voies en fait un site de fin de journée, évitant par la même les cordées plus matinales.



Quelques photos du Kobus!

Kronthal







Enfin, nous n’avons pu retenir notre curiosité en nous arrêtant au Kronthal, pour faire un peu de repérage. Nous y reviendrons pour essayer les quelques voies faciles qui offrent une belle ampleur et s’attaquer à quelques projets plus ardus.


Quelques photos du Kronthal!