Allemagne (2010): Bloc à Kirkel, découverte

Kirkel, c'est où? Dans la Sarre, en Allemagne, un peu à l'est de Zweibrucken.
La marche d'approche peut être rapide (10 minutes), mais beaucoup plus longue si on se perd dans la forêt.

De jolis blocs d’un grès clair nuancé de gris et de vert, très ressemblant au Kalmit, nous ont offert un peu moins de 2 heures de plaisir.

Flo repère tout de suite un projet dans lequel elle ne tarde pas trop à nous entraîner. Mais avant, Miko est le premier à s’échauffer dans «Kleiner Sprung» (5a). Flo s’y colle, mais n’adhère pas tout de suite et, après un peu de tâtonnement, négocie sûrement le rétablissement.

Puis suivent des tentatives dans ledit bloc, qui nous demandera à Flo et à moi d’y revenir. Miko montre qu’il n’y a pas que dans les dévers gazeux qu’il est à l’aise et torche rapidement «Rafael’s Traverse» (6b+). J’y fais quelques essais peu concluants, mais en panne sur une poignée, je préfère abandonner.

Nous bougeons sur la splendide traversée «Hauptblock», où plusieurs passages ont été dessinés. Nous nous joignons à quelques locaux qui nous montrent rapidement quelques passages intéressants.

Miko nous coiffe de nouveau au poteau d’une courte mais décisive allonge.
Nous plions vers 19 h 30 en décidant de nous venger sur les flams du resto que nous avons croisé un peu plus bas dans le village de Kirkel.


Voilà donc un joli spot qui mériterait d’être visité en hiver pour plus de collante. Par contre, il faut admettre, et les bloqueurs du coin sont les premiers à le dire, qu’il est difficile de trouver les passages, car disséminés et souvent cachés dans la forêt.






Et maintenant, place aux images...


C'est ICI!