Moselle (2009): Urban Climbing à Thionville

Après l'altitude des Gastlosen, c'est à un tout autre exercice que je suis invité, pendant que May a sa soirée filles, en ce beau vendredi annonciateur d'un week-end bien maussade.

Carole a proposé une petite soirée Urban Climbing sur les berges de la Moselle.

C'est dans le doute sur la légalité de cette pratique que nous nous retrouvons donc au-dessous du Parc Wilson.

Les quelques recherches sur le net amènent à un flou juridique. Tant qu'il n'y a pas de violations de lieu privé, pas de dégradations, alors normalement l'urban climber n'est pas amendable.

Il faut juste éviter de détériorer les bâtiments escaladés, de laisser des traces de pof. A la limite, jardiner en enlevant les mauvaises herbes est toujours bien vu. Kiki avait été, il y a quelques années, plutôt bien accueilli par les autorités en faction.

En quoi consiste donc cette expérience? Une traversée en dalle d'une centaine de mètres, sur réglettes et petits trous. Les vieilles briques ont souvent tendance à vous rappeler leur âge, et il faut alors mieux les laisser tranquilles.
Prendre de la hauteur implique aussi quelques risques, car ici, pas de crash-pads! Il faut donc bien être souple sur ses jambes quand la chute devient ineluctable, sous peine de sanction immédiate.

Belle soirée entre amis au bord de la Moselle, qui a aussi permis de faire quelques photos sympathiques (tu vois Carole, elles sont jolies tes photos!).

 Et maintenant, place aux photos...





 C'est ICI!


1 commentaires :

carole a dit…

Oui très jolies, en effet. Et la soirée vraiment sympa!!!! on remet ça quand vous voulez!
Bravo pour ton blog, il est TOP!!!!