Vosges (2016): balade photographique dans la brume des Spitzkoepfe


Mon ami Pascal n'est pas alpiniste ni grimpeur, il n'est pas non plus traileur ni randonneur chevronné. Sa passion pour la photo l'amène sur les chemins de lumière et d'ombre mais peu souvent sur des reliefs escarpés.

Alors, quand il accepte le défi que je lui propose, je sais déjà que cela ne sera pas facile mais j'ai confiance en lui.

Finalement, il peut être fier!

Il a été jusqu'au bout de lui même et aura parcouru l'arête des Spitzkoepfe (pas si facile avec un reflex lourd en fond de sac) au coeur du massif des Hautes-Vosges, et ce, dans des conditions presque hivernales (les températures anormalement élevées, un mois auparavant, avaient rendu la tâche plus aisée).

Le week-end précédent nous aurions eu besoin des crampons et des piolets mais, cette semaine de lessiveuse a emporté une grosse partie du manteau neigeux, laissant un terrain bien meuble et bien humide, cinquante mètres en dessous des crêtes.



Un univers tapissé d'un vert cosy, rend confortable la descente du couloir du Wormspel, les arbres nus et tordus semblant creuser la brume envoutante.

Heureusement, les rochers, fouettés par le vent, sont secs à l'attaque.



Nous ferons donc, tous les deux, une variante "photographe" de l'arête, évitant quelques passages d'escalade plus techniques pour affronter les pentes terreuses raides et engagées, quelques blocs végétaux et granitiques aidant à la progression.


Les nuages se disloquent et se rassemblent.

Ils nous enveloppent et nous rejettent, une véritable danse effrénée de la nature qui nous ralentit dans notre évolution verticale, l'appareil photo frétillant comme un alevin remontant un ruisseau.




Une troisième cordée nous rappelle notre lente montée, trop souvent entrecoupée par de multiples pauses focales, mais il ne reste, tout au plus, que trois gendarmes.

La fatigue se fait sentir lorsque nous débouchons vers 14h30 sur les chaumes. Mais quel bonheur!!!




Cette version des Spitzkoepfe restera gravée à jamais dans nos mémoires...  de superbes clichés aidant à la rafraîchir!