Vosges (2017): entre les traces, autour du Frankenthal...

L'épais manteau neigeux qui s'est constitué depuis le début du mois va accueillir un large public, ce week-end de fin janvier.

Nous devons d'ailleurs passer par la vallée de Chajoux pour rallier le col de la Schlucht et éviter ainsi les ralentissements sans commune mesure de la station de ski de la Bresse.

Nous chaussons nos raquettes, avec nos amis grimpeurs, au parking de la Martinswand, pour une randonnée qui nous mènera sous le Hohneck, puis nous fera glisser au Frankenthal pour finalement remonter et découvrir le domaine de ski de fond des Trois Fours.

Les crêtes sont envahies par des hordes de randonneurs, les couloirs par des apprentis alpinistes, les pentes raides par des skieurs de rando, même les airs par des gendarmes en manoeuvres héliportées.


Etrangement, quand nous plongeons sous le Schafferthal, en laissant aux sportifs, les crêtes, seules des traces de crampons et les empreintes profondes de lourdes "grosses" balisent le sentier.

Nous marchons entre les traces...




Nous découvrons alors, dans une intimité surprenante, le Frankenthal, aussi enchanteur sous sa carapace blanche que dans sa dentelle fleurie.





Nous remontons lentement à l'auberge des Trois Fours dans une luminosité mystérieuse que seul l'hiver peut nous servir, avec un beau final sur les hauteurs des trois fours avant que la nuit ne reprenne ses droits.

Un grand bravo à Michèle!


Pour voir en plein écran toutes les photos... c'est ICI!