Vosges (2016-2017): prémices de l'hiver sur les Crêtes


Une fin 2016 sous un soleil printanier, cinq jours après, le vent glacial sur les crêtes annonce un hiver qui se fait attendre... la neige devrait bientôt endormir la nature.


 Arête des Spitzkoepfe: troisième


Jamais undeux sans trois. Les conditions sont presque parfaites, pour un 30 décembre. 3°C à l'ombre mais un bon 15°C au soleil... le seul hic, mes invités sont Parisiens et leur expérience verticale est plutôt limitée voire contraignante (pas facile quand on a le vertige!).


Ah, non j'oubliais... deuxième hic, j'ai oublié un baudrier dans la voiture. Heureusement j'ai assez de sangles pour confectionner un harnais de fortune qui ira à merveille à Vince.

Le soleil nous accompagne toute la journée et nous atteignons la dernière face plus grimpante sous les clameurs des progénitures ravies de retrouver leurs papas.

Etrangement pas d'autres cordées sur les Spitz' lors de cette journée bien ensoleillée.




 Entre le Hohneck et le Kastelberg


Quelques jours après, autre ambiance... la crête a été saupoudrée et un vent humide balaye cette fine couche vers l'Est. Nous arrivons tard au pied du Kastelberg ce qui nous permet d'assister à un spectacle unique de la nature.

Le soleil enflamme les nuages qui remontent de la vallée de la Bresse et glissent vers la plaine d'Alsace. Magique!

Du Kastelberg vers le Hohneck, la magie de minuit se poursuit sous les étoiles.



Voir toutes les photos "Arête des Spitzkoepfe, troisième" "Entre le Hohneck et le Kastelberg" en plein écran!